Salı Eylül 26, 2017

Celles et ceux qui font de leur poitrine un bouclier face au fascisme sont immortels

kaypakkaya-partizan
 

Du 24 au 28 Novembre 2016, des opérations ont été menées par les forces fascistes dans la région d’Aliboğazı à Dersim. Dans les affrontements qui ont suivi 12 guérilleros du TiKKO sont tombés en martyrs.

Depuis sa fondation, la république fasciste de Turquie n’a eu de cesse de sauvagement attaquer les progressistes, les révolutionnaires et les communistes. Cependant, en organisant son autodéfense, en édifiant l’Armée du Peuple TiKKO, il y a toujours eu des personnes pour mener la lutte de libération. C’est sur cette voix, en faisant des montagnes leur vie, en faisant trembler les fondations même du monde, que 12 combattants et combattantes du peuple sont tombés.

Parmi ces 12 jeunes pousses se trouve notre camarade Yetiş Yalnız, militant actif, ancien membre du Conseil de Direction Central du YDG Europe et dirigeant du YDG France. En repensant à son sens du sacrifice et son apport inestimable à la Nouvelle Jeunesse Démocratique – YDG, notre camarade Yetiş, avec son caractère humble, sincère, honnête, généreux et travailleur, tient une place particulière dans le cœur de chacun de ses camarades. Le camarade Yetiş opposait sa morale et sa manière de vivre révolutionnaire à la culture dégénérée du capital. En agissant toujours avec sa droiture et sa pratique exemplaire, il a apporté une contribution importante et a laissé des traces indélébiles sur notre manière de penser et d’agir ; il a eu une influence forte sur l’évolution de notre organisation. Si nous en sommes là aujourd’hui, nous savons que c’est entre autre grâce au travail qu’il a accompli. Nous savons donc que ce sera en renforçant la lutte antifasciste et anti-impérialiste que nous lui rendrons honorablement hommage.

Parmi ces 12 nous tenons à saluer aussi particulièrement la mémoire des trois camarades femmes combattantes. Elles ont eu le courage de s’opposer à cette société patriarcale qui a désigné les femmes prolétaires comme ennemies.

Hier comme aujourd’hui, les combattants du peuple qui écrivent l’histoire continuent d’être des exemples pour la jeunesse. Leur précision idéologique, leur sens du sacrifice dans la lutte, leur positionnement droit et net face aux persécutions, sont pour nous des idéaux à poursuivre.

Dans notre pays mis à feu et à sang déjà tellement de graines sont retournées à la terre. Cependant les 12 et leur lutte de libération repousseront car chaque adieu est aussi l’occasion d’une renaissance, notre histoire le prouve.

En tant que Comité de Direction Central du YDG – Nouvelle Jeunesse Démocratique, nous appelons tous nos adhérents , adhérentes et activistes à participer largement aux commémorations organisées pour nos 12 combattants et combattantes du peuple. Nous appelons à respecter leur mémoire en les honorant par un comportement digne et une morale droite.

LES MARTYRS DE LA REVOLUTION SONT NOTRE HONNEUR

LES COMBATTANTS ET COMBATTANTES DU PEUPLE SONT IMMORTELS

FEMME VIE LIBERTE

YETIS YALNIZ CONTINUE DE VIVRE DANS NOTRE LUTTE

 

119